Autour de Tucuman

aboutC’est reparti pour les étendues désertiques! Quelques photos en vrac de Tafi del Valle où j’ai rarement eu aussi froid de ma vie, le pittoresque village d’Amaicha qui comptent 10 fois plus de cactus que d’habitants et les ruines de Quilmes, village dont je raconterai l’histoire pour le moins mouvementée tout prochainement.

Pour ceux qui se poseraient la question ces cactus sont biens différents de ceux que l’on peut voir dans les films de Clint Eastwood. Ça ne sert à rien de les éventrer pour étancher sa soif car tu ne trouveras que du bois à l’intérieur. Les San Pedro (c’est leur nom) grandissent d’environ 2 cm par an et les plus grands spécimens que j’ai rencontré atteignent les 8 mètres de haut, je te laisse faire le calcul!

Amaicha Tafi Tafi Tafi Tafi Tafi Quilmes Quilmes Quilmes Quilmes Amaicha Amaicha

Leur bois était utilisé par les indigènes pour le toit de leurs habitations mais ce n’est pas la seule vertu qu’on leur attribue. La fine couche cristalline entre l’écorce et le tronc est bien connu pour ses vertus psychotropes. Sans doute le seul aspect du Chamanisme qui intéressent le jeune voyageur moyen. La Pachamama, littéralement « la terre mère » et le culte qui en descend, est encore bien encrée dans cette région d’Argentine, et plus encore en Bolivie et au Pérou. Elle sera particulièrement mise à l’honneur le 1er août, jour de l’année où les indigènes remercient la Pachamama en lui faisant des offrandes, entre autres célébrations.

Comme quoi les espagnols et leurs évangélistes n’ont pas complètement mené à bien leur mission, fort heureusement.

Hasta Luego

Autour de TucumanNicolas
2

2 comments on "Autour de Tucuman"

  1. Hola Nicolás!!!

    Hope you’re doing ok with _Spanish lessons!! Really impressive photos of Tucumán!

    Keep on the good job and take care!

    Regards from Rosario!

    Marcelo

  2. Jeannot on

    Salut Nico,

    Merci de partager tout cela avec nous 😉

    Bonne continuation

    Jeannot

Laissez un message