Los Gorriones

aboutChose promise chose due, voici d’autres photos des Gorriones (moineaux en espagnol) prises sur le vif. J’avais envie de réaliser une série sur les relations entre les volontaires/señoritas et les gamins. Le but du jeu étant de me faire oublier pour que ca soit le plus représentatif possible du quotidien de la casa… Voilà le résultat!

 

Casa Hogar los Gorriones   Casa Hogar Los Gorriones Casa Hogar Los Gorriones Casa Hogar Los GorrionesCasa Hogar Los Gorriones Casa Hogar Los Gorriones Casa Hogar Los Gorriones Casa Hogar Los Gorriones Casa Hogar Los Gorriones Casa Hogar los Gorriones Casa Hogar los Gorriones

L’occasion pour moi de vous présenter mes compagnons volontarios qui se sont prêtés au jeu, avec par ordre d’apparition: Mariese, Morgane, Erik, Louise, Rosa, Laurène et Francine

Voici venu le temps de quitter Ayacucho et, comme prévu, cela ne va pas être évident de reprendre la route même si je sais pertinement que de très belles choses m’attendent de l’autre côté du pacifique. 4 mois se sont écoulés entre Buenos Aires et Ayacucho et au final, ce sont ces 2 villes qui m’auront le plus marquées en Amérique du Sud, pour des raisons complètement différentes. Je laisse une petite partie de moi dans cette cité perdue au milieu des Andes, il faudra que je pense à venir la récupérer un jour.

Mais au lieu de pseudo philosopher sur ma vie et le sens à lui donner je vous laisse avec les sourires de Nilda, Louis, Christopher, Maria- Jesus, Freddy, Fermin et les autres. Longue vie aux Gorriones!

Casa Hogar los Gorriones Casa Hogar los Gorriones Casa Hogar Los Gorriones

Casa Hogar Los Gorriones Casa Hogar Los Gorriones Casa Hogar Los Gorriones

Ce soir je pars pour 60h de bus jusqu’à Santiago du Chili, suivies 2 jours plus tard d’un vol pour Sydney où je ne vais au final resté qu’une semaine avant de redécoller pour la Thaïlande.

 

Donc (sans doute) pour la dernière fois: HASTA LUEGO AMIGOS !

Je vous embrasse tous autant que vous êtes.

Los GorrionesNicolas
8

8 comments on "Los Gorriones"

  1. Stéphan Alomène on

    Magnifique!

    Très belles photos pleines d’humanités…

    Stéphan

  2. Bravo Nico…
    La on ne parle plus de photo, mais tout simplement de sensibilité en images!
    Qu’est ce que je verrais bien tes photos pleines de vie et de couleurs pendues dans les allées d’une expo dont les quelques bénéfices iraient, pourquoi pas et entre autres, à ces adorables « Gorriones »!
    Bonne route…

  3. Maureen on

    Merci mon nico de me faire vivre ton voyage à travers tes yeux d’artiste…tes photos me transportent!!!

    take care

    bisous

  4. Anne-charlotte on

    c’est fou ce que tu arrives a faire avec un jetable de chez kodak qd meme!
    c bizarre moi ça ne rend pas du tt pareil!

  5. I admire you !

  6. je constate que tu venais probablement de quitterton havre d’humanité Ayacucho
    lorsque je t’ai « levé le voile du mystère » ce matin
    pas grave ce qui compte est ce que tu nous as communiqué et que tu as transmis
    espérons que les photos envoyées te ferons plaisir et ne te seront pas une charge
    bom camino nous deux

  7. c’est ca aussi le voyage, un voyage vers l’innatendu, vers les autres. Contente que t’es pu vivre cette experience, car contrairement aux magnifiques paysages que tout le monde contemple, toi seul aura vecu cette experience, elle t’appartient.
    Fais gaffe a Sydney, ca va faire un gros choc apres 4 mois en Am Sud… gros gros choc, alors prepare toi mon grand… Perso pour moi c’a ete tres dur l’arrivee en Australie apres plrs moi en Am Sud. Bon pour toi c’est different, tu vas tracer ta route, pas besoin de travailler qq semaines:)

    Bon vol et bonne escale a Auckland!!

    Lilie

  8. Quelle émotion dans ces photos… J’en ai les yeux embués.
    Je rejoins les commentaires précédents, tes photos méritent une expo. L’idée pourrait être creusée pour ton retour, sans dec.

    Gros bisous Nico

Laissez un message