Le Sud Laos

aboutLa page Laos de mon voyage vient de se tourner. les 30 jours de visa arrivant à leur fin! Après les quelques jours passés dans le paisible village de Kong Lo j’ai repris le scooter direction Thakek pour y passer le cap de 2009. Je m’attendais à une grosse fiesta dans l’auberge mais au final c’est avec un couple de retraités qui sont partis au lit vers 20h que j’ai passé cette dernière soirée de l’année. Pas grave, je trouverai bien d’autres occasions de descendre une bière en chemin!

Tad Lo

Toujours plus au sud, je m’arrête une nuit à Pakse avant de rejoindre en moto le charmant petit village de Tad Lo. Je commence à emmagasiner pas mal d’expérience avec tous les 2 roues motorisés que je n’arrête pas de louer. Rien de tel que de slalomer sur des pistes parsemées de pièges qui peuvent prendre l’apparence d’un buffle ou d’un gros caillou vicelard pour prendre de la bouteille! Tad Lo, c’est surtout une orgie de chutes d’eau (sans jeu de mot à la con). La plupart des touristes que j’y ai rencontré prévoit d’y passer une nuit mais n’en repartent que 3 jours plus tard, je n’ai pas fait exception à la règle. Un havre de paix qui a une arme secrète: les meilleurs pancakes banane-chocolat du monde! Sans oublier Mama Pap, une femme comme on en fait plus. Les bungalows qu’elle loue sont des plus basiques (haaa, ce sac rempli à ras bord de papiers toilette usagés suspendu dans les chiottes!) mais par contre on ne s’ennuie pas une seule seconde avec elle et ses histoires sans queues ni têtes! Adorable. Mon voisin de bungalow australien a même eu droit à un cadeau des plus inattendus: un petit sac d’herbe au petit déjeuner qu’il s’est empressé de partager!

Tad Lo

Tad Lo Tad Lo Tad Lo Tad Lo

Fini la farniente, retour sur Pakse et direction Champanasac et ses ruines Khmers classées patrimoine mondiale de l’Unesco. Il est fortement conseillé de s’y rendre à l’aube, genre 6h du mat’, pour profiter au mieux de leur splendeur. Mon alarme récalcitrante en a décidé autrement, j’avais pourtant loué un magnifique vélo rose sans frein pour l’occasion. Ce n’est que partie remise puisque apparemment ces ruines sont datées de la même époque que celles d’Angkor, que j’aurais l’occasion de parcourir en long et en large d’ici quelques semaines.

 

Champanasac Champanasac Champanasac Champanasac Champanasac

Dernière étape laotienne: la région des 4000 îles! Don Det est l’un de ces bouts de terre qui surnagent le Mékong. Le royaume des « happy pizzas » et des randonnées en kayak. Il y fait chaud, très chaud. On frôle les 35 degrés et le seul T-shirt propre qu’il me reste est noir, rien de tel pour frôler l’asphyxie mais quand j’entends les températures que vous avez en Europe en ce moment je ne vais pas trop la ramener!

Don Det

Don Det Don Det Don Det Don Det Don Det Don Det

C’est sur cette note ensoleillée que je vous laisse les petiots, d’autres aventures m’appellent de l’autre coté de la frontière. Au sud, toujours plus au sud…

PS: Petit message perso pour Antoine qui a rencontrée Mama Pap l’année dernière: je crois bien qu’elle se souvient de ton passage à Tad Lo mais je ne peux pas te le garantir à 100%!

PS’: Ca y est, j’ai craqué, je recommence à retoucher mes photos. Cela reste très basique mais attends toi à avoir de plus en plus d’images en noir et blanc dans les semaines qui viennent!

Le Sud LaosNicolas
7

7 comments on "Le Sud Laos"

  1. Encore une bien belle série de photos dis donc!
    C’est interdit au Laos de retoucher ses photos??? Tu devrais plutôt dire que tu effectues des corrections colorimétriques sur tes images… ça fait moins « trucage »! :p

    Bonne route et on veut encore beaucoup de photos Msieur… en N&B, bleu, rouge… enfin tout ce que tu voudras bien nous montrer!

    Take Care…

  2. Ah Mama Pap !!…, une femme extra qui vous reçoit simplement, à la Lao mais avec un cœur grand ouvert dont les pulsations vous entrainent dans de folles soirées, des nuits blanches, et vous font comprendre à elles seules pourquoi vous ressentez les mêmes pulsations envers ce pays.
    J’aurais du l’épouser tiens !…

    Pace Salute mon ami, take care and enjoy

    Antoine

  3. bonjour Nicolas, voila longtemps que je ne t’ai envoyé du courrier; cependant je suis ton parcours! Noël est déja loin , Nouvel an presque passé et même si ta soirée du 31 déc. ne fut pas très prolongée tu en reparleras longtemps, de cette période!! c’est vrai que nous avons connu des t° exceptionnelles! Pour 1 fois nous n’avions protégé aucune plante au jardin, de plus j’étais malade….on verra le résultat dans quelque temps!Mais vend.9/01 il y avait un soleil splendide et du givre comme jamais et de la neige et les canaux gelés: nous sommes allés vers la côte et j’ai pu faire de magnifiques clichés à Damme(canal de Bruges à Sluis)et à Sluis où des patineurs profitaient de cette météo rarissime pour s’en donner à coeur joie Cela te ramène loin de tes 35°! J’espère que tu nous enverras de belles images d’Angkor »la cité des temples disparus » Te souviens-tu lors de leur redécouverte certain journalistes ont ététués car on avait pris leurs objectifs photos assez impressionnants pour des mitaillettes( c’est ce qu’on a dit à l’époque)J’ai encore les Courriers de l’UNESCO de l’époque ou on pouvait voir les toutes 1eres images des pierres fabuleuses enfouies sous les racines et arbres de cette végétation luxuriante. C’est donc un petit bout de Mékong que l’on peut voir sur ta dernière photo? A bientôt as-tu vu des images du Dakar en Argentine et au Chili? Ils roulent sur tes traces!!!
    Nous deux

  4. Anne-charlotte on

    C’est a croire que ton ami Twane n’a jms vu Midnight express: si il y a bien un truc qui fait que les laotiens sortent de leurs gonds à la hauteur d’un turc qui decouvre un paquet de drogue collé sur un torse c’est bien qqun qui retouche ses photos. C’est bien simple: ils ne supportent pas ça!!!forbidden

  5. oui chouette la photo dans le lac!

  6. HOOOOOOOOOOOOO! Les pancakes banane/choco!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!… :)))))))))))

  7. steph zurich on

    cool tes dernieres photos du Laos..
    meme depuis un mois de retour dans la civilisation, ca fait du bien de s’abreuver de l’eau de Tad Lo.
    Nous on y est passé en coup de vent, malheureusement…

Laissez un message