Phnom Penh

aboutA la sortie du bus des barrières de sécurité, une vingtaine de personnes s’y pressent jouant des coudes. Une des barrières cède sous la pression et 3 malchanceux s’étalent à nos pieds. Une seule solution, attraper son sac et marcher sans se retourner. Peu importe la direction. Ce ne sont pas des photographes, ce n’est pas une avant première et on est encore moins des stars. Ce sont juste des chauffeurs de Tuk Tuk et nous sommes simplement des touristes fraîchement débarqués dans la capitale cambodgienne. Pourtant l’espace d’une seconde on s’y serait cru.Phnom Penh a de quoi déstabiliser. Ses motos taxis qui se préoccupent autant des sens interdits que des feux rouges, ses rabatteurs en tout genre, ses ruelles dépotoirs. Si tu t’arrêtes à cela tu ne tiens pas plus de quelques heures mais heureusement, une fois cette période d’adaptation passée, tu apprends à apprécier cette mégapole un peu folle.

A commencer par une visite du palais royal qui, pour un œil non entraîné comme le mien, ressemble à s’y méprendre à celui de Bangkok. Ses marchés où la contrefaçons fait loi. Sans oublier ce coucher de soleil sur le lac Boeng Kak dont il est grand temps de profiter puisque d’avides promoteurs immobiliers sont sur le point de l’assécher. Le reste, c’est en se perdant délibérément dans ses artères que tu le découvres. Ces bars bondés pour assister à une retransmission d’un match de boxe ou ses terrains de volley ball bitumés, parfaits pour perdre quelques litres de sueurs en fin d’après-midi. Je n’avais plus touché un ballon de volley depuis des lustres mais en qualité de farang, je partais avec un capital crédibilité non négligeable. Et comme à côté des cambodgiens j’ai presque l’air grand, je me suis vraiment fait plaisir au filet!

Phnom Penh Phnom Penh Phnom Penh Phnom Penh Phnom Penh Phnom Penh Phnom Penh Phnom Penh Phnom Penh

Phnom Penh

Pas énormément de photos pour l’occasion mais attendez vous a une indigestion la semaine prochaine, à la rencontre de la perle de l’Asie du sud Est, j’ai nommé Angkor!

A+ les loulous

nico

PS: Vous l’aurez sans doute remarqué (ou pas) mais le site a bien 2 semaines de retard sur mon parcours. J’ai quitté le Cambodge il y a déjà une bonne semaine! Direction les plages thaïlandaises (Kho Tao) pour une semaine de farniente (et éventuellement de plongée), cela me laisse le temps de remettre tout cela à jour avant de décoller pour Calcutta le 10 de ce mois!

Phnom PenhNicolas
2

2 comments on "Phnom Penh"

  1. Claire et JB on

    Magnifiques les photos du lac…
    Bisous
    Claire

  2. Anne-charlotte on

    AU RISQUE DE PARAITRE UN PEU FAYOTTE, MOI JE NE ME LASSE PAS…
    JE T’EMBRASSE

    AC

Laissez un message