Dosa Festival

aboutCela fait quelque temps que j’ai nonchalamment négligé cette rubrique, environ 8 mois pour être honnête! J’ai bien eu l’occasion de découvrir moultes saveurs du Brésil à la Thaïlande, j’ai même la recette du ceviche péruvien quelque part dans mes notes mais faute de temps je n’ai jamais pris la peine de vous faire partager mes découvertes. Pour rattraper le coup j’ai envie de vous parler aujourd’hui de cuisine indienne, qui au même titre que l’italienne occupe une place privilégiée dans mon cœur.

Je pourrais m’étendre des heures sur la question tant le sujet est vaste et sans doute que vous en connaissez déjà un rayon en terme de masala ou de korma, je vais donc essayer d’être spécifique! En raison de la taille du pays il n’est pas étonnant que l’on ait d’innombrables particularités régionales mais que l’on soit au nord ou au sud on trouve des restos « Pure Veg » et « Non Veg », est-il vraiment nécessaire de spécifier la différence? La bouffe du nord, je n’ai pas encore vraiment eu l’occasion de la tester compte tenu que j’ai passé la plus grande partie de mon temps à rôtir comme un poulet dans le sud du sub-continent. Et si il y a une spécialité du sud qui a retenu toute mon attention il s’agit des Dosas!

De quoi s’agit-il? D’une fine crêpe géante salée, légèrement croustillante sur les bords et farcie de pommes de terre émincées assaisonnées généralement de masala (curry). On la déguste sans couvert et en utilisant uniquement sa main droite, cette méthode étant valable pour n’importe quel plat indien. La main gauche étant réservée à la tâche beaucoup moins noble de se torcher les fesses. A ce sujet et même si cela n’a rien à faire dans un billet bouffe cette technique main gauche-eau est bien plus efficace que n’importe quel papier cul, et infiniment plus écologique! A bon entendeur.

Ooty

En me promenant dans les rue d’Ooty la devanture d’un hôtel luxueux a attiré mon attention. Grand Festival Dosa 2009, 3 jours pendant lesquels 80 variétés garniront la carte! Allons-y pour une session pétage de bide, à 50 cents le dosa je ne vais de toutes manières pas me ruiner. Du paneer (fromage) au mutter (petit pois), des noix de cajou aux différents chilis tout y est passé! On a calé après 6 même si ma compagne était à 2 doigts d’en commander une septième. C’est alors que j’ai vu atterrir sur une table voisine un dosa géant d’un mètre de long! Il était grand temps de s’enfuir avant que cela ne tourne au vinaigre!

A bientôt les amis…

… et surtout, bon appétit!

Nico

Dosa FestivalNicolas
1

One comment on "Dosa Festival"

  1. Anne-charlotte on

    Salut,

    Ms moi c’est avec plaisir que je te ferai une crepe aux petits pois:si ça pouvait te faire revenir…..
    Remarque: avt de revenir n’oublie pas la carte number two:)

    Biz

    Ac

Laissez un message