Les Salinas

aboutVoilà ce qui arrive quand on retarde l’écriture d’un billet indéfiniment.  Il ne me reste que des brides de souvenirs de mes 2 journées passées dans les Salinas.  A plus de 4300m d’altitude et à 2h d’Arequipa, cette réserve naturelle est l’un des joyaux cachés du Pérou.  Difficile d’accès quand on ne connait pas la capacité des péruviens à compliquer spontanément les indications directionnelles, les Salinas n’ont au final pas grand chose à envier a leur grand frère bolivien, si ce n’est la superficie.  Le même silence, la même blancheur immaculée, le même vent glacial qui vous paralyse.

Je voulais passer la nuit sur place mais équipé comme un boy-scout de pacotille, je n’avais ni sac de couchage ni quoi que ce soit pour me tenir chaud.  Heureusement que 2 charmantes étudiantes en charge du poste de contrôle de la réserve ont eu pitié de moi et m’ont offert de quoi tenir la nuit!  Après avoir passé la journée à errer dans le désert à photographier en gros plan des mottes de sel et l’avoir terminée par une partie de volley les mains gelées, c’est emmitouflé dans 6 couvertures que je me suis effondré sur les coups de 18h30.

Au final, ces 2 journées m’auront offert une grosse bouffée d’oxygène avant de reprendre la route d’Ayacucho.  Comme quoi, sortir du pays pour faire renouveler son visa n’a pas que des inconvénients!

A très vite pour de nouveaux récits en provenance de la ville des morts!

Besosssssssssssssssssss

Les SalinasNicolas
3

3 comments on "Les Salinas"

  1. Haaa, ça me rassure, je ne suis pas la seule à photographier en gros plans des textures et autres formes bizarres. Bon, évidemment, mes photos ne sont pas si belles…;-)
    Bises
    Claire

  2. Tiphaine on

    Que de superbes photos encore une fois mon cher cousin. Je vois que tu peux faire jouer ton charme aussi!!!

    Gros bisous de l’autre bout du monde.

    Tiphaine

  3. Ouhlala! Mais comment j’ai loupe ce billet et ces photos!

Laissez un message