Le samedi d’après

Après des dernières semaines passées au téléphone, en réunion ou à courir aux 4 coins de la ville pour trouver une scène, signer des artistes ou chasser des sponsors, la vie à repris son cours normal à Ayacucho.  Pour quelqu’un dont l’évènementiel n’est vraiment pas la tasse de thé, organiser ce Telethon sur la place des Armes a été une expérience particulièrement contrastée.

Au final, on l’a fait. Quelques accros mineurs mais inévitables, une météo clémente malgré une saison des pluies précoce et à la fin de la journée, 18000 soles sur le compte de la nouvelle construction  et le sentiment collectif d’avoir été au bout des choses.  D’avoir réussi à organiser avec une équipe de volontaires aussi impliqués qu’inexpérimenté un évènement d’une telle ampleur.  D’autres chantiers nous attendent dans les prochains mois, mais la semaine qui a suivi le concert était placée sous le signe de la décompression.  Pour ce faire, rien de tel qu’un petit pique-nique improvisé avec les 2 Marias et Eberson au parc d’Alameda.  Quelques sandwiches, un ballon de plage et des tonnes de sourires.  Rien de tel pour faire retomber la pression.

From Ayacucho, with love

Nicolas

 PS:  Plus de 2 ans après mon retour de voyage,  je suis en train de bosser sur un livre qui sera auto édité en ligne.  Il reprendra une sélection de photos et pas mal de textes repris de ce blog.  Je vous tiens au courant!

Le samedi d'aprèsNicolas
3

3 comments on "Le samedi d’après"

  1. Les lunettes de Maria-Jesus, elles sont trop bien!… et les photos donnent la frite, meme avant d’aller se mettre au lit. 😉

  2. Oh oui, oh oui, tiens nous au courant !
    Claire

  3. « PS: Plus de 2 ans après mon retour de voyage, je suis en train de bosser sur un livre qui sera auto édité en ligne. Il reprendra une sélection de photos et pas mal de textes repris de ce blog. Je vous tiens au courant! » … et tu passes ca en PS, comme ca, mine de rien! et Skype alors, ca sert a quoi! 😉

Laissez un message