Mercredi Saint

L’éternel retour (de Jésus)

aboutPour clôturer le chapitre consacré à Ayacucho voici, avec quelques mois de retard, un dernier reportage consacré à la Semana Santa 2013.

Pour l’avoir vécu 3 années de suite, mon moment préféré de cette semaine de célébration reste sans aucun doute le Vendredi Saint, le jour où Jésus part faire un petit tour au ciel avant de revenir, superstar, le Dimanche de Pâques.  En ce jour de deuil, les lumières de la ville s’éclipsent durant la procession, que des visages marqués par le recueillement suivent en silence.

En terme de spectacle, la cortège du Mercredi Saint n’a rien à lui envier. Le jour où le Christ rencontre sa mère, comme l’avait si bien décrite mon ami Cédric à l’époque. 2 mastodontes de bois et de cires qui se saluent dans les travées de la place des armes, avant de partir chacun de leur côté accomplir leur destinée.

J’aurais aimé clore ce chapitre avec des photos d’enfants, je le boucle sur des images pieuses. D’une certaine manière, la somme d’événements sordides qui a bousculé cette fin de parcours en a facilité le deuil. Pas d’effusion de larmes comme je l’avais mille fois imaginé, pas d’au revoir interminables. Un renoncement fera toujours moins de remous qu’une déchirure.

En regardant la ville s’évanouir à travers la vitre du bus qui nous ramenait à Lima, avant la Belgique, il nous était impossible de parler d’adieu. Un jour viendra où l’on refoulera les rues d’Ayacucho, en visiteurs avisés. Est-ce que le cevice aura toujours la même saveur? Les enfants auront grandi et, je l’espère, tracé leur route, chacun à leur manière. Comptez sur moi pour contribuer à ce qu’il n’en soit pas autrement.

Et pour terminer sur une note un brin plus joyeuse, un petit clin d’œil à cette dernière journée passée à Ayacucho: le samedi 13 juillet 2013. Une radioscopie des lieux et des personnes qui ont marqué le quotidien de nos dernières semaines dans les Andes.

Dernier jour à Ayacucho - Le 13 Juillet 2013

En direct de Mons, en Belgique, Je vous embrasse!

Cuidense

 

 

L'éternel retour (de Jésus)Nicolas
0

Laissez un message