La sueur du Lumeçon

Chaque année, entre mai et juin selon la tendance lunaire, le cœur des montois vibre au rythme de la ducasse. Célébrations d’inspiration chrétienne en l’honneur de Sainte Waudru, la patronne de la ville de Mons, elles s’étalent sur plus de 5 jours avec comme point d’orgue le combat également appelé Lumeçon, le dimanche de la trinité, entre Saint Georges et le dragon.

Alors que le sort de la ville se joue au cœur d’une arène ensablée, un autre combat se déroule tout autour de cette dernière. Des centaines de montois(es) s’agglutinent autour de la corde qui délimite l’arène, et participent de la sorte à la dramaturgie qui est en train de se jouer devant leurs yeux.  A intervalles réguliers, la queue bien fournie en crins du dragon s’abat sur la foule, ce crin que tout participant tente d’arracher pour le partager après la lutte avec ses proches, voire un inconnu qui le demande poliment.  Arraché ou donné, il conservera son pouvoir protecteur pour l’année à venir. Le temps de récupérer de cette épreuve qui au-delà de son apparente violence, n’en reste pas moins un grand moment d’entraide et de fraternité.

PS: Pour en apprendre un peu plus sur la ducasse de Mons, commencez par ici

PS’: Cela faisait effectivement presque deux années qu’aucun article n’avait été publié sur ce site et je n’ai même pas une bonne excuse à formuler.  Mais j’y travaille 😉

doudou-2016-0277

doudou-2016-0278

doudou-2016-0284

doudou-2016-0285

doudou-2016-0316

doudou-2016-0332

 

 

La sueur du LumeçonNicolas
0

Laissez un message